Bien Gérer Le RAMADAN

BIEN GERER LE MOIS DE RAMADAN

Chers clients musulmans, le mois prochain est le mois du Ramadan et Nature et Minceur n’oublie personne et vous donne quelques conseils pour que le jeûne se déroule dans de bonnes conditions et que votre santé n’en pâtisse pas.

Le jeûne concerne et ne doit concerner que les personnes adultes et en bonne santé, l’hydratation est primordiale, pensez à boire environ 1,5 litre d’eau chaque jour.

Lors de la rupture du jeûne, privilégiez une alimentation de qualité (variée) et saine. Les sucreries et pâtisseries ne combleront pas votre faim et seront néfastes pour votre organisme.

-Evitez les repas trop copieux, pour cela, prenez au moins 20 minutes pour manger, vous mangerez exactement la quantité dont votre corps a besoin.

-Mangez par étape, si vous le pouvez, commencez par une soupe et 2 heures plus tard, prenez votre repas.

-Préférez les fruits et sucres lents afin d’avoir les vitamines et l’énergie suffisantes pour tenir le reste de la journée.

-Le repas le plus important est celui que vous prenez avant l’aube, veillez à ce qu’il soit complet pour faire le plein d’énergie.

-Il est conseillé de faire 3 repas par jour, même pendant la période du jeûne : le premier, avant l’aube, le second, à la rupture du jeûne et le troisième, 2 à 3 heures après le second.

Si vous le pouvez, faites une sieste en début d’après-midi.

-Evitez le soleil si possible, préférez rester à l’intérieur ou à l’ombre, pour éviter les coups de fatigue.

-Réduisez les efforts physiques au maximum, pour les sportifs, réduisez l’intensité des efforts.

-Pour les personnes souffrant de diabète, prenez conseil auprès de votre médecin et surtout, contrôlez votre taux de glycémie régulièrement. Evitez les sucreries, sauf accord de votre médecin.

-Les personnes fragiles ou ayant une santé précaire doivent s’assurer avec leur médecin que le jeûne ne leur sera pas nuisible.

-Les personnes suivant un traitement médical doivent consulter leur médecin et se référer à l’imam pour savoir si c’est compatible avec le jeûne.

Si un problème de santé survient lors du jeûne, vous pouvez le stopper temporairement, voire totalement et vous rattraperez les journées d’interruption au Ramadan prochain.