Mincir en Été et Garder Le Gap

MINCIR EN ÉTÉ ET GARDER LE CAP

En vacances, c’est relâche : on évacue le stress, on casse le rythme, on renoue avec le plaisir et la convivialité…
Bref, on se laisse aller et on a bien raison !
Mais pour ne pas rentrer avec trois kilos de plus, on va se fixer là tout de suite deux-trois bons, OK !
Pour profiter des plaisirs de l’été sans culpabiliser, ni le payer à la rentrée, voici des astuces à appliquer.
1/On conserve un rythme alimentaire classique
En vacances, on se lève tard, on paresse sur la plage, on passe à table au coucher du soleil et voilà, c’est l’anarchie !
Petit-déjeuner en fin de matinée, déjeuner remplacé par un goûter, dîner tardif.
• Le piège
Cette déstructuration alimentaire perturbe l’organisme ; en l’absence d’un apport régulier en énergie, il se produit des pics d’insuline dans le sang ayant pour effet de favoriser les fringales et le stockage.
• La parade
Quitte à décaler vos horaires, maintenez 3 repas par jour.
Il n’y a aucun souci à petit-déjeuner vers 11h, déjeuner vers 15h et dîner vers 22h.
L’essentiel est de garder une structure fixe avec des repas classiques dans leur composition.
Si vous vous levez tard, optez pour un brunch : œufs, jambon, tartines, café.
De même, si le temps vous paraît long entre le déjeuner et le dîner, croquez un fruit dans l’après-midi cela vous évitera de dévorer du pain beurre en rentrant de la plage.
2/On n’oublie pas sa ligne
Rares sont celles qui emportent leur pèse-personne en vacances ou osent monter sur les balances à pièces des pharmacies !
• Le piège
En vacance, on oublie tout même son poids, même le fait qu’on ait passé des semaines entières à se sacrifier pour avoir une jolie silhouette cet été.
Or il suffit de quelques écarts pour prendre illico 1, 2 voire 3 kilos sans s’en rendre compte.
• La parade
Pour contrôler votre poids même sans balance, emportez un vêtement test comme un jean, une robe cintrée etc dans lequel vous vous sentirez forcément serrée si vous avez grossi.
Au moindre gros écart, rectifiez le tir au repas suivant en ne consommant que du poisson grillé avec des légumes vapeur. Grâce à ce système de compensation, vous devriez pouvoir vous faire plaisir de temps en temps sans sacrifier votre ligne.
3/Crudités : on n’abuse pas
-Crudités et ventre gonflé
Quand il fait chaud, on a envie de fraîcheur.
Cela tombe bien : la saison regorge de produits frais melons, abricots, courgettes, tomates, poivrons, pêches…
Résultat : on prépare des salades composées, on consomme beaucoup de fruits et on commence les repas par des crudités.
• Le piège
Qui dit salade composée ou crudités, dit vinaigrette ou mayonnaise à 100 kcals la c.à soupe d’huile, l’addition grimpe vite !
-Pour les fruits, le problème c’est le
Sucre : si on en consomme trop, ça pèse sur la balance.
Riches en fibres et en eau, les végétaux ont aussi tendance à saturer l’appétit provisoirement du coup on mange moins à table mais on crève de faim une heure après.
Enfin, abuser des fruits et légumes crus favorise les troubles digestifs.
• La parade
Pitié pour vos intestins !
Panachez cru et cuit, quitte à consommer froids des aliments cuits.
Optez pour des sauces allégées à base de yaourt ou fromage blanc, herbes, citron ou vinaigrette allongée avec de l’eau.
Aux repas, ne supprimez ni les protéines ni les féculents sous prétexte que les carottes râpées vous ont calée.
Limitez enfin les fruits caloriques (raisin, cerises) et restez raisonnable 1 portion = 100 à 200 g.
3/On se désaltère léger
– Boire beaucoup pour ou contre
Quand il fait chaud, on boit davantage, et c’est normal !
Pour maintenir le corps à température constante (environ 37°C), l’organisme met en place un système d’évacuation de la chaleur en laissant s’évaporer de l’eau ;ce mécanisme, c’est la transpiration.
Dans certaines conditions avec des températures élevées, vents, sécheresses de l’air, on peut être rapidement déshydraté.
• Le piège
L’eau est dépourvue de calories. Le problème est que, quand il s’agit de boire beaucoup on se lasse vite de son manque de saveur, de couleur et d’odeur.
En été, on est davantage tenté par les sodas, les thés ou cafés glacés, les jus de fruits, les smoothies, la bière… boissons sucrées donc caloriques.
• La parade
La bouteille d’eau vous rebute ?
Customisez-la en ajoutant un peu de sirop de préférence light, du jus de citron, des feuilles de menthe ou des sticks aromatisés édulcorés à diluer, ou coupez-la avec du jus de fruits.
Optez pour des sodas sans sucre, des eaux aromatisées naturelles ou avec des édulcorants.

Préparez enfin l’été et pensez à votre bien être !