Pour Ne Plus Pleurer Quand Vous Coupez des Oignons

Pour Ne Plus Pleurer Quand Vous Coupez des Oignons

Pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ? Lorsqu’on le coupe, ses cellules libèrent une enzyme que l’on appelle alliinase. Une réaction chimique se produit alors au contact de l’air et l’enzyme se transforme en un gaz très volatil. Cette substance sulfurée se transforme, au contact du liquide lacrymal, en acide sulfurique (à très très faible dose). C’est cet acide, très irritant, qui nous brûle les yeux et c’est pour s’en défendre que notre organisme sécrète plus de larmes.

Comment faire ?

– Vous pouvez faire un sort à votre oignon sous l’eau : ainsi les substances restent dans l’eau et n’arrivent pas jusqu’à vos yeux.

– Vous pouvez aussi essayer de mettre l’oignon au congélateur quelques minutes avant de le découper : le froid freine la réaction enzymatique et laisse un petit sursis à vos larmes !

– Ou, si vous n’avez pas peur du ridicule, vous pouvez utiliser des lunettes de piscine. Mais méfiez-vous, aérez la pièce, car les substances sont volatiles et pourraient bien vous surprendre une fois que vous aurez enlevé vos lunettes !

Enfin, pour le hacher, agissez rapidement et optez pour une lame lisse et bien tranchante : cela évite de déchirer les cellules de l’oignon et diminue la quantité de substance libérée.