Quoi Manger En Cas d’Hypothyroïdie

Quoi Manger En Cas d’Hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie rime souvent avec prise de poids car les hormones normalement libérées par la glande thyroïde sont les actrices majeures du métabolisme. Le choix des aliments devient donc stratégique lorsque l’on souffre de ce problème.

Les aliments à proscrire

Les crucifères, comme le chou, le brocoli, le navet, le radis, les feuilles de moutarde et le raifort ne sont pas interdits mais à manger en quantité limitée, car ils sont tout de même bon pour l’organisme. Vous devrez les faire légèrement cuire pour qu’ils soient moins goitrogènes. Les noix de pin, le millet, le manioc et l’arachide nuisent au fonctionnement de la thyroïde quant à l’utilisation de l’iode, ces aliments doivent donc être retirés de l’alimentation.

Les aliments à privilégier

Lorsqu’on souffre d’hypothyroïdie, il faut équilibrer son alimentation et veiller à choisir des aliments qui ne sont pas trop riches pour éviter la prise de poids .Les aliments à faible teneur énergétique sont, les fruits et légumes, les céréales entières comme le riz complet, le gruau, le lait, le quinoa, les volailles et les poissons maigres. Il faut aussi mettre l’accent sur les aliments riches en sélénium, en iode et en zinc, car ces éléments favorisent la production d’hormones thyroïdiennes. Préférez donc, les huitres, le foie, les viandes, les fruits de mer et les noix du Brésil.

Alimentation et médicaments

Les traitements contre l’hypothyroïdie sont à base de thyroxine sous forme de comprimés : « LEVOTHYROID » ou « SYNTHROID ». Ces médicaments sont à prendre quotidiennement et tout au long de la vie du patient et permettent de réguler la production d’hormones de la thyroïde et de corriger les symptômes de l’hypothyroïdie.

Toutefois, pour une bonne efficacité du traitement il faut absolument éviter de prendre ce traitement en même temps que la consommation de lait, de boisson au soja ou en même temps que la prise de compléments alimentaires.