(+221) 77 679 79 38 ( Prix: Appel Local)
serviceclient@natureminceur.com
La tomate, un bon allié pour la santé

La tomate, un bon allié pour la santé

La tomate, un bon allié pour la santé

Importante pour la santé cardiaque

Cet aliment contribue à réduire le risque d’accidents vasculaires cérébraux, en plus de prévenir les maladies cardiovasculaires. De nombreuses études réalisées sur la tomate ont montré que sa consommation fréquente réduit significativement le mauvais cholestérol, empêchant ainsi les artères de durcir.

La tomate en prévention contre le cancer

La tomate est un aliment riche en lycopène, une substance qui peut prévenir certains types de cancer, notamment les cancers du côlon, du sein et de la prostate. Ses avantages sont tellement importants par rapport à cette maladie que certaines personnes atteintes de l’un de ces cancers ont réagi très favorablement à la consommation fréquente de cet aliment.

La tomate possède également des propriétés anti-vieillissements, et réduit chez les femmes les risques de souffrir l’ostéoropose.

Excellente contre le diabète

De nombreux experts en nutrition et diabète s’accordent à dire que la consommation de tomates en quantités suffisantes pourrait modifier le comportement biochimique d’une personne, affirmant ainsi que les tomates peuvent éliminer chimiquement le diabète, ce qui pourrait bénéficier à de nombreuses personnes à travers le monde, étant donné que le diabète est une maladie de plus en plus fréquente.

Un renfort pour le système immunitaire

Cet aliment nous fournit une bonne quantité de vitamine C, qui est très importante pour renforcer les fonctions du système immunitaire.

En mangeant des tomates, vous ressentez beaucoup plus d’énergie et de vitalité ; un autre avantage important de la tomate est qu’elle peut vous aider à perdre du poids. En effet, il est prouvé que la tomate possède la propriété de brûler les graisses dans le corps. Pour ces raisons, elle devrait toujours être présente dans l’alimentation quotidienne de toute la famille.

Autres bienfaits de la tomate

En plus des bénéfices que nous avons déjà énumérés, il en existe beaucoup d’autres que nous ne devons pas omettre. Pour le moment, nous devrions savoir que la tomate est bonne pour :

La tomate, un aliment aux multiples fonctions

Ce super-aliment est vraiment très utile dans l’alimentation de toute la famille, car il est très bénéfique à la santé du corps, et il peut être consommé dans d’innombrables plats, aussi bien en soupe que dans les pâtes ou les salades, mais également cuit ou cru. On peut également en faire des jus purs ou avec vos fruits préférés.

Les tomates peuvent être considérées comme le super-aliment que nous devrions tous manger tous les jours. Nous devrions les utiliser dans de nombreuses recettes et les ajouter à tous les plats que nous préparons.

Pour que les enfants en mangent sans problème, elles peuvent aisément s’ajouter à des jus de fruits : si vous préparez un verre de jus de mangue, vous pouvez y ajouter une tomate, sachant que vous leur donnez un super-aliment délicieux, sain et nutritif sans qu’ils ne s’en aperçoivent.

Pourquoi grossit-on ?

Pourquoi grossit-on ?

Pourquoi grossit-on ?

L’équation semble simple : si l’on mange davantage qu’on ne brûle, on grossit ! D’une façon générale, toute prise de poids correspond à un déséquilibre énergétique entre les apports caloriques et les dépenses de l’organisme. Pourtant, les causes de la prise de poids ne sont pas forcément alimentaires. Voici quelques raisons qui expliquent pourquoi on grossit.

  1. Les antécédents familiaux

Avoir tendance à l’embonpoint, c’est héréditaire ! Ainsi, un enfant a 15% de risque d’être obèse si aucun de ses parents ne présente d’excès de poids, 40% si un de ses parents présente un excès de poids, et 80% si ses deux parents présentent un excès de poids.

  1. Les désordres endocriniens

Certains dérèglements hormonaux (hypothyroïdie, hypercortisolisme) se répercutent sur le poids. Ils nécessitent un bilan médical et une prise en charge adaptée.

  1. La sédentarité

L’inactivité favorise le surpoids : moins on bouge, moins on dépense d’énergie, et plus on peine à maintenir un poids stable.

  1. Les mauvais comportements alimentaires

Trop manger ou mal manger font évidemment grossir. Les erreurs à ce niveau sont nombreuses et la plupart du temps cumulées : attirance pour les aliments énergétiques, gras et sucrés, façon de cuisiner trop riche, gros appétit, mauvaise perception des signaux de faim et de rassasiement, rythme alimentaire déstructuré (repas sautés ou vite avalés, grignotage, mauvaise répartition des prises alimentaires quotidiennes…), méconnaissance de l’équilibre alimentaire…

  1. La prise de médicaments

C’est incontestable : certains médicaments (antidépresseurs, hormones féminines, corticoïdes…) font prendre du poids, et d’autres peuvent freiner l’amaigrissement.

  1. Certains épisodes de la vie intime

Bouleversements hormonaux obligent, la puberté, la grossesse et la ménopause favorisent la prise de poids chez les femmes.

  1. Les changements de mode de vie

Arrêt ou changement de travail, retraite, déménagement, décès d’un proche, mise en ménage, amour, divorce…sont autant d’événements qui, en influençant le moral et les habitudes, peuvent engendrer des perturbations pondérales…parfois conséquentes.

  1. L’arrêt du tabac

Diminution de la dépense énergétique au repos, augmentation de l’appétit, attirance pour le sucre, compensation de la gestuelle… : stopper la cigarette équivaut le plus souvent à prendre quelques kilos (voire beaucoup).

  1. L’arrêt du sport

Passer d’actif à sédentaire engendre une perte de masse musculaire, une diminution du métabolisme de base et une réduction de la dépense énergétique qui se soldent fatalement par une prise de poids si aucun réajustement alimentaire n’est effectué en parallèle.

  1. Le stress et le surmenage

Rien de tel pour compenser fatigue et anxiété que de consommer des aliments énergétiques qui entraînent par divers mécanismes hormonaux une sensation de bien-être. Et quand on mange trop gras et sucré, on grossit !

  1. L’alternance travail de jour et de nuit

Il est difficile d’adopter une alimentation saine et régulière quand on ne vit pas au même rythme que les autres. Une étude portant sur des infirmières de nuit a ainsi montré qu’elles ont deux fois plus de risques de prendre plus de 5 kilos après 10 ans de travail que leurs collègues travaillant de jour.

  1. Les facteurs d’amplification

L’alternance excès/restriction plus connue sous le nom d’effet yoyo. Plus on impose de régimes répétés à son organisme, plus on le rend résistant aux restrictions et plus on augmente ses capacités de stockage à chaque nouvel excès. A chaque fois qu’on reprend, on a tendance à reprendre davantage et à augmenter son poids.

 

CONSEILS

Adapter la quantité des calories ingérées à celle des calories dépensées.

Avoir une alimentation raisonnée et raisonnable.

Ne pas manger lorsque l’on n’a pas faim.

Manger sans se presser.

Pratiquer régulièrement une activité physique.

Manger du Concombre Peut Vous Aider à…

Manger du Concombre Peut Vous Aider à…

Manger du concombre peut vous aider à…

Après les tomates, le chou et les oignons, le concombre est le légume le plus cultivé dans le monde. Ils sont appréciés sur tous les continents et vous les trouverez dans les recettes de tous les types de cuisine. Il s’agit de l’un des légumes les plus couramment utilisés dans les cuisines du monde. Découvrez les bienfaits du concombre.

– Soulager la mauvaise haleine, soigner les dents
Prenez une tranche de ce légume et poussez-la contre le toit de votre bouche avec votre langue pendant 30 secondes. Les substances phytochimiques vont exterminer les bactéries qui causent la mauvaise haleine dans votre bouche.
Le jus de concombre est également bénéfique aux personnes qui ont des problèmes de dents ou de gencive, surtout dans les cas de pyorrhée. Ce légume est une bonne source de fibres alimentaires, et cette fibre effectue un massage des dents et de la gencive.

-Traiter la gueule de bois
Pour éviter des maux de tête ou la gueule de bois le lendemain matin d’une cuite, mangez quelques tranches de concombre avant d’aller au lit. Elles contiennent assez de sucre, de vitamines du complexe B et d’électrolytes pour reconstituer de nombreux nutriments essentiels, réduisant l’intensité à la fois de la gueule de bois et des maux de tête.

– Aider la perte de poids et la digestion
En raison de sa faible teneur en calories et de sa richesse en eau, ce légume est un partenaire idéal pour les personnes qui font un régime pour perdre du poids. Il débarrasse le corps des toxines présentes dans le système digestif, facilitant la digestion par la même occasion. La consommation quotidienne de concombres peut être considérée comme un remède naturel contre la constipation chronique.

-Aider à traiter le diabète, à réduire la cholestérolémie et à contrôler la tension artérielle
Le jus de concombre contient une hormone qui est requise par les cellules du pancréas afin de produire l’insuline, qui a été jugée bénéfique pour les patients diabétiques.
Les chercheurs ont découvert qu’un composé appelé stérols, présent dans ce légume, peut aider à réduire le taux de cholestérol. Ces légumes contiennent beaucoup de potassium, de magnésium et de fibres. Ces derniers fonctionnent efficacement pour réguler la pression artérielle.

Favoriser la santé des articulations, soulager la goutte et la douleur arthritique
Le concombre est une excellente source de silice, qui est connu pour favoriser la santé des articulations en renforçant les tissus conjonctifs. Ce légume est également riche en vitamines A, B1, B6, C et D, en acide folique, en calcium, en magnésium et en potassium. Quand il est mélangé au jus de carotte, il peut soulager la goutte et les douleurs arthritiques en abaissant les niveaux d’acide urique.
-Garder les ongles en bonne santé
La haute teneur en silice dans ce légume contribue à empêcher le décollement et la détérioration des ongles des doigts et des orteils.
-Agir en tant que diurétique
La forte teneur hydrique dans ce légume agit comme un diurétique naturel. Ce légume favorise l’élimination des déchets du corps à travers l’urine. Une consommation régulière de concombre aide à dissoudre les calculs rénaux.

-D’autres bienfaits du concombre

-Meilleure santé de la peau et des cheveux
Si vous n’aimez pas manger la peau de ce légume, sachez qu’elle peut être employée pour soigner les irritations de la peau et les coups de soleil (tout comme vous auriez utilisé l’aloe vera).Placez une tranche sur les yeux gonflés et ses propriétés anti-inflammatoires aident à réduire les poches. Le silicium et le soufre présents dans ce légume contribuent quant à eux à stimuler la croissance des cheveux. Pour obtenir les meilleurs résultats, mélangez le jus de concombre aux jus de carotte, de laitue ou des épinards.

 Avantages anti-cancéreux

Comme beaucoup de plantes de la famille des cucurbitacées, le concombre contient naturellement des curcubitacines, en l’occurrence la cucurbitacine C, responsable de l’amertume de la plante. Ces cucurbitacines ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent, in vitro, inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Malheureusement, les semenciers ont tendance à sélectionner des plants qui répriment l’amertume, donc la cucurbitacine C (lire entretien). Difficile dans ces conditions de compter sur ses propriétés anti-cancer sauf à miser sur des semences anciennes ou des variétés courtes et amères…

Il vaut mieux le consommer avec la peau

Le concombre a des propriétés antioxydantes… à condition de ne pas l’éplucher ! Les études montrent en effet que la peau du concombre contient des composés phénoliques ayant une légère activité antioxydante (1, 2). Ça tombe bien, le concombre est cultivé avec peu de pesticides, le manger entier présente donc peu de risque pour la santé. Malgré tout, le potentiel antioxydant du concombre reste bien moins important que celui d’autres légumes comme le poivron, le brocoli ou le chou. Mais parce qu’il fait partie des légumes fréquemment consommés, il contribue tout de même aux apports quotidiens en antioxydants.

Pour une Alimentation Plus Saine, Mangez dans une Pièce Eclairée

Pour une Alimentation Plus Saine, Mangez dans une Pièce Eclairée

Pour une Alimentation Plus Saine, Mangez dans une Pièce Eclairée

Selon une nouvelle étude américaine, l’éclairage d’une pièce influencerait nos choix alimentaires. Concrètement, pour manger plus sainement et donc ne pas prendre de poids, il suffirait de choisir un restaurant bien éclairé. En revanche, une salle feutrée inciterait aux excès.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’éclairage d’un restaurant pourrait jouer un rôle dans votre prise de poids: c’est en quelque sorte la conclusion d’une étude américaine publiée dans le Journal of Marketing Research. Selon ses conclusions, un restaurant bien éclairé favoriserait la sélection de plats sains et moins caloriques. En revanche, une ambiance tamisée inciterait aux excès alimentaires.

Pour parvenir à ce drôle de conclusion, les scientifiques, en charge de l’étude, ont passé à la loupe les commandes de 160 clients qui se sont rendus dans quatre chaînes de restaurants plus ou moins bien éclairées. Les résultats sont surprenants: dans les restaurants éclairés, les clients avaient plus de chance de prendre un plat faible en calories comme les poissons, les viandes blanches, les fruits et les légumes. En revanche, dans les restaurants où la luminosité n’était pas forte, les plats plus caloriques étaient privilégiés.

L’explication à ce phénomène, elle est toute simple. D’après les scientifiques, lorsque notre environnement est très lumineux, nous avons pleinement conscience du contenu de notre assiette. Du coup, nous nous sentons plus responsables… et nous faisons les « bons » choix.

Attention quand même aux excès de zèle. Si, au restaurant, vous vous forcez à prendre une salade alors que vous rêvez d’une entrecôte, la frustration vous guette. Et, juste derrière, l’effet yo-yo… Mieux vaut se faire plaisir de temps en temps, même au régime !

La papaye rajeunit votre corps

La papaye rajeunit votre corps

La papaye rajeunit votre corps

Ce fruit a été découvert par les européens dans les Antilles durant le 16ème siècle. La papaye est de forme allongée et devient jaune orangée à sa maturité, elle est pauvre en calories (33 Kcal/100 gr) mais très riche en vitamines, calcium, potassium, magnésium et en fibres douces.

  • POUR LA MÉMOIRE ET LA CONCENTRATION

La papaye régénère les cellules cérébrales, apporte une meilleure tonicité des vaisseaux et améliore ainsi mémoire et concentration.

  • CONTRE LA FATIGUE

Ce fruit aide à lutter contre la fatigue, le stress, les migraines et l’angoisse.

  • POUR LES DIABÉTIQUES

C’est le fruit le plus utilisé au Japon pour prévenir et traiter le diabète.

  • CONTRE L’HYPERTENSION ET PROTÉGER LE CŒUR

La papaye protège le cœur par son action bénéfique sur les parois des vaisseaux, en protégeant les artères et en abaissant le taux de cholestérol.

  • CONTRE LA GRIPPE

Grâce à sa richesse en vitamines A et C, la papaye est excellente pour lutter contre les rhumes et la grippe.

CONTRE LES JAMBES LOURDES

En favorisant la cicatrisation et en tonifiant les vaisseaux, la papaye permet de conserver des jambes jeunes et légères.

  • CONTRE LES DOULEURS

C’est le fruit idéal pour soulager des douleurs articulaires, les rhumatismes et l’arthrose grâce à ses vertus antiinflammatoires naturelles.

Le nez est plus important que la langue pour le goût

Le nez est plus important que la langue pour le goût

Le nez est plus important que la langue pour le goût

En matière de goût, contrairement aux idées reçues, la langue n’est pas l’organe le plus important, car notre langue ne peut distinguer que 5 goûts différents (amer, sucré, salé, acide et l’unami).

Ainsi pour apprécier l’infinité de saveurs que nous connaissons, c’est notre nez qui prend le relais, du coup, 90% du goût est assuré par l’odorat.

Vous pouvez faire ce petit test pour le prouver ; mangez une pomme en tenant une tranche de poire sous votre nez, vous aurez l’impression de manger une poire.

L’odeur dégagée par les aliments grâce à des molécules olfactives, est entrainé vers la fosse nasale par de chemins :

  • Par le nez, lors d’une inspiration.
  • Par le palais, ce qui donne principalement la nature du goût

Lors de la mastication, les arômes libérés vont dans la cavité nasale, sont captées par des neurorécepteurs olfactifs et cette information est envoyée au cerveau.

 

C’est pour cela que lorsqu’on est enrhumé les cavités nasales encombrées ne laissent pas remonter les arômes jusqu’aux neurorécepteurs olfactifs et la nourriture nous paraît insipide.

L’ail, un Régulateur d’Appétit…

L’ail, un Régulateur d’Appétit…

L’ail, un régulateur d’appétit…

L’ail  est une solution de santé simple et puissante pour la perte de poids et un certain nombre de maladies.

Il contient des antioxydants, qui peuvent aider à maigrir et apporter également d’autres bénéfices pour la santé comme une réduction du risque de cancer, une régulation de la tension artérielle et du rythme cardiaque .Il fluidifie le sang et possède une action hypolipémiante qui abaisse à la fois le taux de cholestérol et de triglycérides sanguins, etc…

Donc, il est bon d’en consommer pour compléter un régime alimentaire équilibré pour la perte de poids.

 Les bienfaits de l’ail :

Une étude chinoise nous démontre que l’ail améliore les lipides sanguins et  diminue le taux de cholestérol total de 5,4 %, des triglycérides de 6,5 % et environ 10% pour baisser la tension artérielle. Une gousse d’ail renferme également un taux record de vitamine C (31,2 mg/100g), ainsi que pléthore de vitamine B6 (1,2 mg/100 g), qui aide le corps à lutter contre les produits toxiques et améliore la réponse au stress.

Concernant l’amincissement, il faut l’inclure dans ses habitudes alimentaires normalement (tout en évitant l’abus qui peut être dangereux pour l’estomac). Il pourrait en outre, jouer un rôle dans la prévention du surpoids et de l’obésité.

Il peut également vous aider à :

-diminuer l’excès de graisse

-stimuler et améliorer le fonctionnement du métabolisme

-éliminer l’excès de liquides.

 

Son utilisation :

L’ail peut être consommé cru ou cuit. Il peut également être séché ou en poudre et utilisé dans les comprimés et les capsules. Quant à l’ail cru il peut être utilisé pour fabriquer des huiles et des extraits liquides.

En outre vous pouvez :

-Le rajouter  sur  vos salades, soupes, sauces, assaisonnements et marinades pour engranger ses bienfaits pour la santé.

-Utiliser de l’ail haché pour ajouter de la saveur aux plats de viande.

Ces bienfaits sont aussi valables pour tous les membres de la famille des liliacées (ail, oignon, échalote, ciboulette, poireau).

Posologie et effets secondaires :

L’idéal est de consommer une à deux gousses d’ail par jour chez les adultes (maximum 6 gousses d’ail par semaine).

Pour les effets secondaires, nous pouvons retenir que l’ail peut :

– modifier le goût du lait maternel. Les femmes allaitantes  devraient donc surveiller leur consommation d’ail durant cette période.

– modifier le glucose sanguin, donc les personnes diabétiques  ne doivent pas l’utiliser à l’excès.

-causer des désordres gastro-intestinaux, suite à une consommation excessive d’ail cru.

 Donc, il est bon d’en consommer pour compléter un régime alimentaire équilibré pour la perte de poids. Enfin, peu importe la raison qui nous attache à cette plante odorante si attirante, si nous en aimons la saveur dans nos plats, il n’y a pas de raison de s’en priver!

Le Chocolat Vous Aime

Le Chocolat Vous Aime

Le Chocolat Vous Aime

Dans quelques jours, les fêtes de Pâques seront l’occasion pour les enfants, de partir à la chasse aux œufs en chocolats. Pour les parents, ce sera l’occasion de se faire un petit plaisir sucré, car une fois n’est pas coutume !

On diabolise souvent le chocolat car il est un aliment de choix pour les personnes qui grignotent entre les repas. Pourtant,  le chocolat, lorsqu’il est noir, n’est pas dénué de vertus, bien au contraire !

Le chocolat, un bon psychologue !

Il aide à lutter contre la fatigue, l’anxiété ou encore le stress car il contient beaucoup de magnésium. Par le biais des tryptophanes qu’il contient, il transmet de la sérotonine à l’organisme, qui apporte une sensation de bien être, réconfort et plaisir.

Le chocolat lutte contre la vieillesse !

Le cacao contient environ 10% d’antioxydants qui jouent un rôle primordial pour combattre certains cancers et surtout retarder les effets du vieillissement des cellules. On dit souvent que le vin ou le thé vert ont une teneur élevée en antioxydants, mais en réalité, dans le cacao il y en a 3 fois plus !

Le chocolat est bon pour votre sang !

Le chocolat noir stimule la circulation sanguine, il aide aussi à lutter contre le mauvais cholestérol et en dilatant les vaisseaux sanguins, il limite les risques de maladies cardiovasculaires. Par contre le chocolat étant assez riche (500kcal pour 100gr), il vaut mieux limiter sa consommation à 2 carrés par jour.

Le chocolat améliore votre transit !

Le cacao est très riche en fibres, par exemple, un chocolat noir avec une concentration en cacao de 70% contient 15gr de fibres. Ces fibres contribuent à stimuler le transit intestinal et à lutter contre la constipation. Le chocolat renforce aussi la muqueuse intestinale, grâce aux polyphénols qu’il contient.

NB : rappelez-vous que tous ces bienfaits sont attribués au chocolat noir, les chocolats au lait, aux céréales, aux noisettes ou à la liqueur n’ont pas les mêmes qualités !!

Que Signifient Les Chiffres Sur Les Étiquettes Sur Les Fruits Ou Les Légumes

Que Signifient Les Chiffres Sur Les Étiquettes Sur Les Fruits Ou Les Légumes

Que Signifient Les Chiffres Sur Les Étiquettes Sur Les Fruits Ou Les Légumes

Avez-vous déjà remarqué les étiquettes collées sur les pommes, les bananes et autres fruits et légumes ?

Peut-être que vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir à quoi cela sert et  qu’est ce que cela signifie….

Si tel est le cas, un éclairage s’impose, car ces étiquettes ne sont pas anodines et peuvent vous renseigner sur l’origine du produit et surtout sur son mode de culture.

Tout d’abord, sachez que ces étiquettes sont en réalité un code nommé PLU (Price Look Up) et ont pour fonction de faciliter l’inventaire des produits et leur prix en caisse dans les grandes surfaces.

Il existe 3 grands types d’étiquettes :

  • Celles comportant 4 chiffres et commençant par un 3 ou un 4, cela signifie que le produit en question est issu de l’agriculture dite « conventionnelle » qui utilise donc des engrais chimiques, des pesticides, antifongiques, etc.… (pas très cool hein ?)
  • Celles comportant 5 chiffres et commençant par un 8, cela indique que ces fruits ou légumes sont issus de la culture génétique, appelée aussi culture OGM. (aïe, aïe, aïe…là, ça craint vraiment !!)
  • Celles comportant 5 chiffres et commençant par un 9, cela veut dire que ces produits ont été cultivés naturellement, c’est la culture traditionnelle, qui est donc la moins risquée et la moins nocive pour la consommation. (à consommer sans modération, donc !)

A présent, vous êtes informé et un homme averti en vaut deux ! Soyez vigilant(e) lors de votre prochaine sortie au supermarché, choisissez le meilleur pour vous et votre famille, tout en faisant un geste pour mère nature !!

Manger du Concombre Peut Vous Aider à...

Manger du Concombre Peut Vous Aider à…

Manger du Concombre Peut Vous Aider à…

Après les tomates, le chou et les oignons, le concombre est le légume le plus cultivé dans le monde. Ils sont appréciés sur tous les continents et vous les trouverez dans les recettes de tous les types de cuisine. Il s’agit de l’un des légumes les plus couramment utilisés dans les cuisines du monde. Découvrez les bienfaits du concombre.
– Soulager la mauvaise haleine, soigner les dents
Prenez une tranche de ce légume et poussez-la contre le toit de votre bouche avec votre langue pendant 30 secondes. Les substances phytochimiques vont exterminer les bactéries qui causent la mauvaise haleine dans votre bouche.
Le jus de concombre est également bénéfique aux personnes qui ont des problèmes de dents ou de gencive, surtout dans les cas de pyorrhée. Ce légume est une bonne source de fibres alimentaires, et cette fibre effectue un massage des dents et de la gencive.
-Traiter la gueule de bois
Pour éviter des maux de tête ou la gueule de bois le lendemain matin d’une cuite, mangez quelques tranches de concombre avant d’aller au lit. Elles contiennent assez de sucre, de vitamines du complexe B et d’électrolytes pour reconstituer de nombreux nutriments essentiels, réduisant l’intensité à la fois de la gueule de bois et des maux de tête.
– Aider la perte de poids et la digestion
En raison de sa faible teneur en calories et de sa richesse en eau, ce légume est un partenaire idéal pour les personnes qui font un régime pour perdre du poids. Il débarrasse le corps des toxines présentes dans le système digestif, facilitant la digestion par la même occasion. La consommation quotidienne de concombres peut être considérée comme un remède naturel contre la constipation chronique.
-Aider à traiter le diabète, à réduire la cholestérolémie et à contrôler la tension artérielle
Le jus de concombre contient une hormone qui est requise par les cellules du pancréas afin de produire l’insuline, qui a été jugée bénéfique pour les patients diabétiques.
Les chercheurs ont découvert qu’un composé appelé stérols, présent dans ce légume, peut aider à réduire le taux de cholestérol. Ces légumes contiennent beaucoup de potassium, de magnésium et de fibres. Ces derniers fonctionnent efficacement pour réguler la pression artérielle.
– Favoriser la santé des articulations, soulager la goutte et la douleur arthritique
Le concombre est une excellente source de silice, qui est connu pour favoriser la santé des articulations en renforçant les tissus conjonctifs. Ce légume est également riche en vitamines A, B1, B6, C et D, en acide folique, en calcium, en magnésium et en potassium. Quand il est mélangé au jus de carotte, il peut soulager la goutte et les douleurs arthritiques en abaissant les niveaux d’acide urique.
-Garder les ongles en bonne santé
La haute teneur en silice dans ce légume contribue à empêcher le décollement et la détérioration des ongles des doigts et des orteils.
-Agir en tant que diurétique
La forte teneur hydrique dans ce légume agit comme un diurétique naturel. Ce légume favorise l’élimination des déchets du corps à travers l’urine. Une consommation régulière de concombre aide à dissoudre les calculs rénaux.
-D’autres bienfaits du concombre
-Meilleure santé de la peau et des cheveux
Si vous n’aimez pas manger la peau de ce légume, sachez qu’elle peut être employée pour soigner les irritations de la peau et les coups de soleil (tout comme vous auriez utilisé l’aloe vera).Placez une tranche sur les yeux gonflés et ses propriétés anti-inflammatoires aident à réduire les poches. Le silicium et le soufre présents dans ce légume contribuent quant à eux à stimuler la croissance des cheveux. Pour obtenir les meilleurs résultats, mélangez le jus de concombre aux jus de carotte, de laitue ou des épinards.
– Avantages anti-cancéreux
Comme beaucoup de plantes de la famille des cucurbitacées, le concombre contient naturellement des curcubitacines, en l’occurrence la cucurbitacine C, responsable de l’amertume de la plante. Ces cucurbitacines ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent, in vitro, inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Malheureusement, les semenciers ont tendance à sélectionner des plants qui répriment l’amertume, donc la cucurbitacine C (lire entretien). Difficile dans ces conditions de compter sur ses propriétés anti-cancer sauf à miser sur des semences anciennes ou des variétés courtes et amères…
-Il vaut mieux le consommer avec la peau
Le concombre a des propriétés antioxydantes… à condition de ne pas l’éplucher ! Les études montrent en effet que la peau du concombre contient des composés phénoliques ayant une légère activité antioxydante (1, 2). Ça tombe bien, le concombre est cultivé avec peu de pesticides, le manger entier présente donc peu de risque pour la santé. Malgré tout, le potentiel antioxydant du concombre reste bien moins important que celui d’autres légumes comme le poivron, le brocoli ou le chou. Mais parce qu’il fait partie des légumes fréquemment consommés, il contribue tout de même aux apports quotidiens en antioxydants.


Post navigation