Le nez est plus important que la langue pour le goût

Le nez est plus important que la langue pour le goût

En matière de goût, contrairement aux idées reçues, la langue n’est pas l’organe le plus important, car notre langue ne peut distinguer que 5 goûts différents (amer, sucré, salé, acide et l’unami).

Ainsi pour apprécier l’infinité de saveurs que nous connaissons, c’est notre nez qui prend le relais, du coup, 90% du goût est assuré par l’odorat.

Vous pouvez faire ce petit test pour le prouver ; mangez une pomme en tenant une tranche de poire sous votre nez, vous aurez l’impression de manger une poire.

L’odeur dégagée par les aliments grâce à des molécules olfactives, est entrainé vers la fosse nasale par de chemins :

  • Par le nez, lors d’une inspiration.
  • Par le palais, ce qui donne principalement la nature du goût

Lors de la mastication, les arômes libérés vont dans la cavité nasale, sont captées par des neurorécepteurs olfactifs et cette information est envoyée au cerveau.

 

C’est pour cela que lorsqu’on est enrhumé les cavités nasales encombrées ne laissent pas remonter les arômes jusqu’aux neurorécepteurs olfactifs et la nourriture nous paraît insipide.