Un régime riche en fibres prolonge l’espérance de vie

Quoi de neuf

Un régime riche en fibres prolonge l’espérance de vie
Les fibres se retrouvent dans bien des aliments et ne sont pas synonymes de fadeur : fruits, légumes, haricots, légumineuses, céréales et fruits à coque en regorgent. Et, c’est désormais prouvé par une étude massive, les régimes riches en fibres sont excellents pour la santé.
Selon une étude récente et menée sur presque un million de personnes, il est démontré que les régimes riches en fibres réduisent le risque de décès prématuré.
Les chercheurs précisent que leur découverte peut sans doute être expliquée par le rôle protecteur des fibres alimentaires contre l’apparition de différentes maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et plusieurs sortes de cancer.
Ainsi, nous devrions augmenter notre dose quotidienne de fibres « afin de réduire le risque de mourir prématurément », comme l’a indiqué Yang Yang, de l’Institut du cancer de Shanghaï, dans un article publié dans l’American Journal of Epidemiology et détaillant les résultats de l’étude.

1. Une gigantesque étude croisée
En étudiant des données provenant de 17 études préalables et concernant 982 411 hommes et femmes habitant principalement en Europe et aux États-Unis, les chercheurs ont noté que 67 000 d’entre elles étaient décédées prématurément.
L’équipe du docteur Yang a divisé toutes les personnes étudiées en cinq groupes, en fonction de la dose quotidienne de fibres apportée par leur régime habituel. Les personnes du premier groupe, qui consommaient le plus de fibres, ont subi 16 % de décès prématurés en moins que celles du cinquième groupe, dont le régime était le plus pauvre en fibres alimentaires.
En outre, huit études ont pu montrer une réduction de 10 % du risque de décès pour chaque augmentation de 10 grammes de la dose quotidienne de fibres.

2. 14 grammes pour 1000 calories
Il est généralement recommandé de consommer 14 grammes de fibres pour 1000 calories, ce qui équivaut, pour une femme et un homme de corpulence moyenne, à respectivement 25 et 38 grammes par jour.
Or dans la plupart des pays développés, les gens en consomment beaucoup moins, jusqu’à la moitié seulement de la dose recommandée, selon Victoria Burley, chercheuse en nutrition à l’université de Leeds (Royaume-Uni), qui n’a pas participé à l’étude.

3. Contre le cholestérol, l’hypertension et le diabète
« Ces résultats sont parfaitement cohérents avec ceux des études croisées précédentes, qui évaluaient déjà la relation entre la consommation de fibres alimentaires et le risque de contracter des maladies chroniques diverses telles que les maladies cardiovasculaires et différents cancers », a-t-elle précisé à l’agence Reuters Health.
Selon elle, les bénéfices apportés par les aliments riches en fibres sont connus depuis des décennies : réduction du taux de cholestérol, de la pression artérielle, de la glycémie et du taux d’insuline.
L’intérêt des fibres alimentaires est aussi qu’elles ont tendance à nous rassasier plus rapidement et plus longtemps, ce qui permet ainsi de combattre plus facilement notre tendance naturelle à craquer sur des aliments trop gras et trop sucrés. Autant de facteurs qui sont fort susceptibles d’expliquer la réduction du risque de mortalité observé dans l’étude.

4. Céréales complètes, fruits et légumes
Pour consommer 10 grammes de fibres supplémentaires par jour, il faut s’orienter vers les aliments non raffinés (pain et riz complet, par exemple), les céréales et légumineuses (pois, haricots, fèves et lentilles) et bien sûr vers les fruits et légumes.
Mais attention : si vous n’en consommez pas encore assez, ne passez pas trop brutalement à un régime riche en fibres. Votre corps a besoin de temps pour s’adapter. Augmentez progressivement les doses et surtout buvez davantage d’eau afin de faciliter votre digestion.